ACTUALITÉS

Région bruxelloise
Les Bruxellois ont voté pour deux nouvelles applications mobilité
Le lundi 6 juillet 2020

Dans un communiqué du 5 juillet, le cabinet du ministre bruxellois DéFI Bernard Clerfayt, en charge de la Transition numérique, a annoncé deux nouvelles applications : l’une consacrée au vélo et l’autre au tourisme dans sa ville. Celles-ci ont été choisies par les Bruxellois, invités à voter pour leurs idées préférées. Ces deux projets seront développés pendant tout le mois de juillet par des étudiants à l’occasion du Open Summer of Code.

Lancé début juin, le projet #BrusselsHacksTheCrisis avait réuni plus d’une centaine d’idées pour repenser Bruxelles après la crise du Coronavirus. Un jury d’experts avait sélectionné les six meilleures idées afin de les soumettre au vote des Bruxellois, pouvait-on lire dans un article du Knack ce dimanche.

Après 10 jours, on dénombre près de 1.000 votes, avec en tête, « Brussels is biking » (qui a récolté 308 voix), et une application pour faire des randonnées et se balader dans Bruxelles (217 voix).

« Brussels is biking » est une application qui ambitionne de regrouper tout ce dont le cycliste a besoin. Elle l’accompagne, dans sa poche, pour l’ensemble de son aventure à vélo. On y trouverait une carte pour cycliste avec les parkings vélo, les réparateurs ou encore les fontaines à eau. Mais aussi un agenda avec les évènements liés au vélo, un système de traçage pour freiner le vol ou encore un rapport d’anomalie pour signaler des routes dangereuses.

L’application pour les balades dans Bruxelles « Touriste dans ma ville » répond au besoin de (re)découvrir sa ville. Lorsqu’on se connecte à l’application, on voit apparaître différents parcours avec un but à atteindre : un parc, une fresque, un lieu atypique, etc. L’application retiendrait les trajets déjà réalisés afin d’inviter les utilisateurs à découvrir d’autres quartiers et permettra aux citoyens et aux associations de créer et partager des balades bruxelloises autour de thématiques précises.

« Brussels hacks the crisis, c’est du concret ! On a demandé aux Bruxellois ce dont ils avaient besoin pour améliorer leur quotidien et demain nous leur fournirons, je l’espère, ces services grâce à des applications IT. Bien encadré, le digital est un levier formidable pour transformer nos expériences urbaines, surmonter les crises et embellir notre avenir », ambitionne Bernard Clerfayt.

Ces deux idées seront développées durant tout le mois de juillet par des étudiants en informatique à l’occasion de l’Open Summer of Code. Rendez-vous le 30 juillet pour découvrir ces applications.

En attendant, dès ce mardi 7 juillet, suivez l’évolution des projets sur Instagram @smart_city_brussels  #BrusselsHacksTheCrisis 

Dans la même rubrique
DéFI demande une phase test complémentaire et de nouveaux critères d’évaluation transparents
Bois de la Cambre DéFI demande une phase test complémentaire et de nouveaux critères d’évaluation transparents
« Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui »
déclaration gouvernementale "Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui"
Opération récolte de croquettes
bien-être animal Opération récolte de croquettes
« Bruxelles est incontournable ! »
Interview de rentrée "Bruxelles est incontournable !"
Nicole Bomele : « Regardons notre Histoire droit dans les yeux »
décolonisation Nicole Bomele : "Regardons notre Histoire droit dans les yeux"
Jonathan de Patoul : « Il y a une discrimination entre les candidats au permis »
Sécurité routière Jonathan de Patoul : « Il y a une discrimination entre les candidats au permis »